Posts à l'affiche

QUEL OISEAU VOLE ?

11/09/2018

 

 

Regard sur le Geai buissonnier, un oiseau plein de ressources qui m'a inspiré ces illustrations.
J'ai découvert ses merveilleuses aptitudes en écoutant Jean Claude Ameisen, Sur les épaules de Darwin, diffusé sur France Inter. Cette émission offre un voyage mêlé de découvertes portées par la recherche, la culture et la vie sociale. L’ensemble est rythmé par des textes, des voix d’écrivains, de scientifiques et de poètes. 

 

Les textes présentés ci-dessous constituent des extraits audio retranscrits mot pour mot
de l’émission diffusée le 12 novembre 2016, titrée «S’imaginer à la place de l’autre».

 

 

"Le Geai buissonnier, aphelocoma californica est un corvidé qui vit sur la côte ouest des États-Unis. Il mesure une trentaine de centimètre de long et pèse environ 80 grammes. Il a une espérance de vie en liberté qui est en moyenne d’une dizaines d’années. Le geai buissonnier est omnivore, il se nourrit d’insectes, de grenouilles, de lézards, des œufs d’autres oiseaux, mais aussi de noix, de baies et de graines. Il est particulièrement friand de pignons de pins. Les geais buissonniers enfouissent dans certaines caches de la nourriture non périssable, des graines et des noix ; et dans d’autres caches, de la nourriture plus rapidement périssable. Une étude de Nicola Clayton, et Anthony Dickinson publiée dans Nature en 1998 a révélé que les geais se souviennent de la date de péremption de la nourriture périssable qu’ils ont caché."

 


«Ils conservent en mémoire, chaque endroit où ils ont caché
de la nourriture ; la durée qui s’est écoulée depuis qu’ils ont caché la nourriture, et la durée pendant laquelle leur nourriture restera consommable.»

 

«L’excellente mémoire des geais buissonniers leur permet non seulement de se souvenir de l’emplacement de leur cache de nourriture, mais aussi de se souvenir de l’emplacement des caches faites par d’autres geais lorsqu’ils ont pu les observer.»

 

"En ce qui concerne leur propre réserve, ils développent une série de stratégies qui ont pour effet d’éviter qu’un autre les observe pendant qu’ils enfouissent leur réserve de nourriture. Ils cachent quand ils sont à distance des autres. Si un autre est proche d’eux, ils cachent dans un endroit que l’autre ne peut pas voir parce qu’un obstacle les sépare, ou encore, ils cachent dans un endroit qui est plongé dans l’ombre. Et lorsqu’un autre geai a pu les observer pendant qu’ils étaient en train de cacher de la nourriture, dès que l’observateur est parti, ils vident la cache,
et recachent la nourriture ailleurs. Ou parfois pendant qu’ils sont observés, ils placent un caillou dans leur cache à la place de la nourriture, puis ils vont cacher ailleurs leur nourriture. Et les geais passent ainsi une partie de leur temps à se méfier des voleurs lorsqu’ils constituent leur réserve de nourriture et à voler ceux qu’ils ont vu cacher leur réserve."

 

Je vous invite à découvrir la suite en écoutant l'émission en podcast.

Bonne écoute !

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

LE TEMPS D'UNE FEUILLE

01/10/2019

1/9
Please reload

Posts Récents

01/01/2019

Please reload

Archives
Please reload

Mots-clés